«Sans bouclier tarifaire», les prix de l’énergie doubleraient en 2023, selon Le Maire

Posted on

«Il y aura une hausse des prix de l’énergie début 2023, mais elle sera contenue et raisonnable par rapport à ce scénario du pire», a tout de même rappelé le patron de Bercy.

Bruno Le Maire estime que «sans le bouclier tarifaire», l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité pourrait représenter en moyenne 120 euros par mois et par ménage en 2023, dans une interview aux Échos. «Sans le bouclier tarifaire, l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité serait d’au moins 100% l’année prochaine ! Soit une hausse de 120 euros en moyenne par mois et par ménage», assure le ministre de L’Économie dans une interview aux Échos.

À lire aussiPour Bruno Le Maire, «la charge de l’inflation doit être équitablement répartie»

«Il y aura une hausse des prix de l’énergie début 2023, mais elle sera contenue et raisonnable par rapport à ce scénario du pire», rappelle-t-il. Élisabeth Borne avait promis samedi que l’exécutif n’allait «pas laisser les prix de l’énergie exploser» pour les ménages tandis que le ministre de l’Économie avait assuré que la hausse de l’électricité et du gaz en 2023 serait «contenue».

«Amortir les prix de l’énergie»

Une fois terminé le bouclier tarifaire fin 2022, «nous garderons des dispositifs pour amortir les prix de l’énergie», alors que les prix ont explosé sur les marchés de gros, «et nous prendrons des dispositions spécifiques pour accompagner les plus fragiles», avait indiqué la Première ministre dans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France. Le tarif réglementé du gaz a été relevé à l’automne dernier mais est depuis gelé, tandis que celui de l’électricité a augmenté de 4% en février. Mais en cas de rupture totale des exportations de gaz de la Russie vers l’Europe, les conséquences sur l’économie françaises ne se feraient pas attendre. «Cela se traduirait par un choc de 0,5 point au minimum sur la croissance française», admet Bruno Le Maire au journal Les Échos.

Sur le marché de gros, les prix ont explosé. Ceux de l’électricité pour 2023 ont battu la semaine passée un record pour la France, atteignant plus de 1.000 euros le mégawatt/heure (MWh), contre environ 85 euros le MWh il y a un an. Les prix du gaz ont aussi explosé en Europe, frôlant ces dernières semaines des records historiques (345 euros le MWh en séance).

Malgré ce contexte difficile d’explosion des prix de l’énergie, le ministre de l’Économie souhaite poursuivre l’objectif de réindustrialisation du pays. «Je ferai dans les prochaines semaines des propositions au président de la République et à la première ministre pour réduire les délais d’implantation des usines en France. Ils sont de dix-sept mois chez nous contre huit mois en Allemagne. Nous devons nous attaquer à tous les freins qui ralentissent inutilement les procédures.» Il cite notamment la suppression de la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) dans le projet de loi de finances 2023, qui représenterait une baisse d’impôt de 8 milliards d’euros.

À lire aussiSuperprofits : le plus grand bénéficiaire, c’est l’État, pour le président du Medef

Le ministre a, d’ailleurs, réaffirmé son opposition à la création d’une taxe sur les profits exceptionnels de certaines entreprises, mais semble enclin à analyser une proposition d’élus de la majorité, à savoir proposer aux grandes entreprises de contribuer volontairement à un fonds écologique. «La piste est intéressante», reconnait-il.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verified Badge for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services