Londres sur le pied de guerre pour les funérailles d’Elizabeth II

Posted on

À Édimbourg, mardi, le cercueil de la reine Elizabeth II est embarqué à bord d’un appareil de la Royal Air Force, à destination de l’aéroport militaire de Northolt, près de Londres, avant de rejoindre Buckingham. POOL/via REUTERS

Transportée d’Écosse à Buckingham Palace, la dépouille de la reine doit être emmenée ce mercredi en procession à Westminster.

Correspondant à Londres

Sur la carte de Londres, le tracé donne le tournis. Pour canaliser la foule désireuse de se recueillir devant le cercueil de la reine, les autorités ont tracé un parcours qui donne une idée de l’ampleur de l’événement. La queue, qui pourrait atteindre huit kilomètres, courra de Southwark Park, loin sur la rive sud de la Tamise, pour longer ensuite longuement le fleuve avant de passer le Lambeth Bridge et aller jusqu’à Westminster.

Escortée par la princesse Anne – le roi Charles III étant en Irlande du Nord -, la dépouille de la reine est partie mardi d’Écosse – où des milliers de personnes lui ont rendu hommage à la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg – pour Londres à bord d’un avion de la Royal Air Force. Accueilli par Charles III et d’autres membres de la famille royale, le cercueil devait passer la nuit au palais de Buckingham. Il sera emmené par une procession solennelle jusqu’à Westminster Hall mercredi en début d’après-midi. Le cercueil sera escorté par des centaines de soldats du 1er bataillon des Grenadier Guards. Des coups de canon seront tirés depuis Hyde Park et la cloche de Big Ben sonnera. À l’arrivée, une courte cérémonie religieuse sera présidée par l’archevêque de Canterbury en présence de la famille royale.

À lire aussi«Elle était comme une mère»: le deuil à Londres, entre tristesse et gratitude

La présentation au public commencera le soir pour durer – 24 heures sur 24 – un peu moins de cinq jours, jusqu’à l’aube du jour des funérailles, lundi. Posé sur un catafalque, le cercueil sera recouvert du Royal Standard, le drapeau de la monarchie, sur lequel seront posés l’orbe et le sceptre du souverain.

On attend 750.000 personnes, voire un million selon des estimations hautes

Des centaines de milliers de personnes sont attendues. Lors de l’enterrement de la reine mère, en 2002, ils étaient 200.000 à avoir fait la queue pour voir son cercueil. Cette fois-ci, on attend 750.000 personnes – voire un million selon des estimations hautes -, avec le risque que plus de la moitié d’entre elles ne puissent accéder à l’intérieur. Et ce après avoir attendu entre dix-sept et plus de trente-cinq heures, selon les estimations qui ont filtré d’une réunion gouvernementale Cobra… Le Times avance que «seulement» 350.000 personnes pourraient accéder à Westminster Hall dans les délais impartis.

Signe de la folle popularité d’Elizabeth II, les premières d’entre elles se sont installées en tête de la file d’attente deux jours avant que les portes de Westminster s’ouvrent. Des passionnés d’autant plus méritants que tout matériel de camping est interdit et que les consignes sont strictes. Il y aura une sécurité de type aéroportuaire et un seul petit sac par personne sera autorisé. Les visiteurs sont invités à s’habiller de manière appropriée – avec des vêtements sur lesquels les «slogans politiques ou offensants» sont interdits. Pour assurer la sécurité des personnes, des pompiers et des secouristes sont déployés sur tout le trajet. Pour leur ravitaillement, le gouvernement envisage d’autoriser exceptionnellement les cafés et les restaurants à rester ouverts nuit et jour. Il a aussi été demandé aux églises d’ouvrir leurs portes pour offrir accueil et soutien. Des bracelets permettront de s’échapper un instant de la foule pour y revenir.

À lire aussiMort d’Elizabeth II: pourquoi les Français sont fascinés par la monarchie britannique

Londres se met donc sur le pied de guerre avec des réunions d’urgence interrompues, tant à la mairie qu’à Downing Street. Même si les services de sécurité estiment la menace terroriste «modérée», l’opération sera sans précédent, avec 10.000 policiers et 1500 soldats mobilisés chaque jour. «C’est un énorme défi pour la police métropolitaine et pour moi personnellement. Mais nous nous préparons depuis de très nombreuses années», a déclaré sir Mark Rowley, le patron de la MET. Autre casse-tête d’envergure, quelque 500 dignitaires étrangers et de nombreuses têtes couronnées sont attendus. Les seuls éléments de comparaison sont le couronnement de la reine en 1953, les funérailles de Churchill en 1965 ou celles de Diana en 1997.

Le jour des funérailles, lundi prochain, devrait être particulièrement dantesque, la journée de vacances octroyée grossissant encore la foule. Plusieurs millions de personnes devraient converger vers Londres, venues des quatre coins du royaume comme de l’étranger. Les officiels britanniques s’alarment que la capitale n’atteigne le «point de rupture» et ne voie ses capacités dépassées pour la première fois. Si c’était le cas, il serait demandé aux opérateurs ferroviaires de cesser d’acheminer des passagers vers Londres. Afin de tenter de limiter les flux, les passagers qui avaient pris des tickets avant l’annonce de la mort de la reine se voient proposer d’être remboursés. On redoute aussi un engorgement des transports londoniens. Dans le même temps, les prix des chambres d’hôtel à Londres ont explosé… quand on peut encore en trouver une.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verified Badge for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services