Guillaume Tabard: «Pour Darmanin, un trophée qui vire à l’humiliation»

Posted on

Par Guillaume Tabard

Publié le 31/08/2022 à 20:25, Mis à jour le 01/09/2022 à 06:37

Gérald Darmanin le 26 juillet 2022. LUDOVIC MARIN/AFP

CONTRE-POINT – Le ministre de l’Intérieur tenait une victoire, avec la décision du Conseil d’État qui confirmait l’expulsion de l’imam Iquioussen. Mais la fuite de l’individu transforme l’effet politique en fiasco.

Son prédécesseur Place Beauvau et son modèle en politique, Nicolas Sarkozy, aimait à répéter qu’«avoir de la chance fait partie du talent». Avec la fuite de l’imam Iquioussen, Gérald Darmanin n’a pas de chance. Il n’a fallu que quelques heures pour que le trophée politique vire à l’humiliation. Aussitôt connu l’avis du Conseil d’État, mardi soir, le ministre de l’Intérieur s’était réjoui d’une «grande victoire pour la République». Par une déclaration aux accents graves dans la cour de la Place Beauvau, il pensait aussi valoriser une victoire personnelle, celle d’un ministre aux intentions fermes et à l’action efficace.

À VOIR AUSSI – L’imam Hassan Iquioussen ne «pouvait pas être incarcéré», assure Olivier Véran

Sur le fond, sa victoire était réelle. Début août, le tribunal administratif avait rejeté les motifs d’expulsion de l’imam invoqués par le numéro trois du gouvernement. Un mois plus tard, le Conseil d’État lui a donné raison. Le cas de l’imam Iquioussen est isolé. C’est ce qui le rendait…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verified Badge for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services