Attentat de Nice: le procès s’ouvre devant la cour d’assises spéciale de Paris

Posted on

Par Jean Chichizola

Publié le 04/09/2022 à 17:37, Mis à jour le 05/09/2022 à 10:16

Six ans après l’attentat, le mémorial définitif, une sculpture en fonte d’aluminium, a été installé cet été sur la Promenade des Anglais, à l’endroit même où le camion du terroriste a été stoppé. ARIE BOTBOL/Hans Lucas via AFP

Le terroriste, tué par la police, avait endeuillé la promenade des Anglais le 14 juillet 2016. Huit accusés sont jugés.

Deux mois à peine après la fin des débats sur les attaques du 13 novembre 2015, la cour d’assises spéciale de Paris est saisie, à partir de ce lundi et jusqu’à la mi-décembre, de l’attentat islamiste de Nice, perpétré le 14 juillet 2016. En l’absence de l’auteur de ce massacre, tué par les policiers, sept hommes et une femme seront jugés: trois pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle», passible d’une peine de trente ans de réclusion criminelle, et cinq autres, dont un est en fuite, pour des faits de droit commun (association de malfaiteurs et infraction sur la législation sur les armes).

Ce procès hors norme sera d’abord l’occasion de revivre les faits insoutenables de ce jour de fête nationale. Le soir du 14 juillet 2016, la mythique promenade des Anglais, la «Prom», était emplie d’une foule joyeuse de Niçois et de touristes français et étrangers. Au volant de son camion-bélier, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un chauffeur-livreur tunisien de 31 ans, a tué, peu après 22 h 30 et…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verified Badge for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services